C’est à l’âge de 13 ans que j’ai découvert l’Athlétisme. Durant 2 ans j’ai pratiqué ce sport dans un club de Sainte-Savine (Troyes). Depuis je n’ai jamais arrêté de courir. En effet, je passe des heures en forêt et en ville à courir essayant de battre mes records.

Courir à du sens pour moi !

Nombreuses sont les personnes avec qui je parle et qui me disent que courir n’a pas de sens. Je vais exposer ici pourquoi selon moi ils ont tort.

Le bien-être : Même si je l’accorde la course est quelque chose de difficile lorsque l’on n’est dans l’action (surtout les premières minutes). Cette activité s’apprécie après l’effort, un peu comme un projet de travail ou la réalisation d’un dessin. Connaissez-vous cette sensation de fierté et de bien-être que l’on possède après avoir couru ? C’est même chimique!

La santé : « de nombreuses études ont maintenant prouvé les bienfaits de la course à pied sur la santé cardiaque ou l’hypertension. On muscle son coeur, on active la circulation sanguine ce qui accélère tout un tas de processus internes bénéfiques pour le corps. Aujourd’hui on est même capable de conseiller à des asthmatiques, des personnes souffrant d’arthrose ou encore de diabète de se mettre à la course à pied… Les études scientifiques se multiplient et montrent que la course à pied est préventif vis à vis de beaucoup de maladie… Et peut même avoir un effet curatif dans certains cas… Quelques liens en anglais pour ceux que ça intéresse ici, ici, ici et ici. » (running-addict)

La force d’esprit :  En effet, la course forge l’esprit et l’endurcit. La difficulté physique source d’une contradiction de l’esprit contre l’envie de courir permet d’augmenter sa motivation, sa confiance en soi… Elle renforce mes désirs et leurs réalisations.